Le Maroc est prêt à s’asseoir face au Polisario à Genève

L’information est venue du siège de l’ONU à New-York, de la part du secrétariat général de l’organisation mais n’a pas été confirmée officiellement par Rabat. Antonio Gutteres a en effet avoir reçu l’accord de la diplomatie marocaine pour participer en décembre prochain à Genève, à la réunion qualifiée de “Préliminaire”, à laquelle a appelé son envoyé spécial pour le Sahara, Horst Kohler,qui signe ainsi une avancée majeure dans son initiative depuis sa nomination.Reste à présent à s’assurer de la participation de l’Algérie,exigée comme condition par le Maroc pour sa présence et à propos de laquelle Antonio Gutteres a gardé le silence laissant planer un point d’interrogation.

Outre le Maroc, l’Algérie et le Polisario, la Mauritanie qui ne s’est pas encore prononcé, devrait se joindre à cette réunion très attendue.

Le Maroc persiste à dire qu’il ne s’agira nullement de négociations sur l’avenir du Sahara mais d’un simple tour de table pour une actualisation des positions.Le Maroc est déjà considéré comme vainqueur de ce round si l’Algérie consent à faire le pas pour un déblocage.

Le secrétaire général de l’ONU pense surtout à sa défaite si la force de maintien de la pais au Sahara se retire si les Etats-Unis coupent le robinet de son financement en raison de l’absence de progrès dans la recherche d’une solution. Il tient, pour l’instant à ce que le mandat de cette force soit renouvelée pour un an.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.