Cameroun : Paul BIYA libère une centaine d’opposants
Spread the love

Après des mois d’intransigeance, le président camerounais Paul Biya a créé la surprise ce week-end en faisant libérer des centaines d’opposants, dont son grand rival Maurice Kamto, après avoir lâché du lest face aux indépendantistes anglophones. Simple changement de ton ou changement de cap ?

Ces annonces “ont surpris tout le monde”, estime le politologue camerounais Stéphane Akoa, chercheur à la Fondation Paul Ango Ela, qui se demande : “Pourquoi maintenant (…), alors que, depuis trois ans, M. Biya est tenant d’une ligne dure ?”.

M. Biya, 86 ans dont 37 au pouvoir, s‘était montré inflexible face à la crise anglophone qui a fait plus de 3.000 morts, selon des ONG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.