Loi sur le BIC : Les clients des banques pas d’accord avec l’Assemblée nationale (Famara Ibrahima Cissé-ACSIF)

Ce mardi 20 mars 2018, l’Assemblée nationale s’apprête à voter une loi allant contre les intérêts des clients de banques et des institutions financières. C’est la loi sur le BIC – Bureau d’Information sur le Crédit. Il sera géré par des privés qui se placeront entre le client et la banque pour récolter des informations sur l’emprunteur (antécédents financiers, factures d’électricité, téléphonie, eau, impayés, incidents financiers, casier judiciaire, dossiers médicaux…).
Ces données seront ensuite mises à la disposition de privés à des fins commerciales. C’est une façon de les enrichir mais de grossir également le montant du crédit.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.