Tentative de coup d’Etat en Turquie : le gouvernement lance un mandat d’arrêt contre 51 personnes

La Turquie a émis le 3 août 2021, un mandat d’arrêt à l’encontre de 51 personnes pour leurs liens dans tentative de coup d’Etat en 2016.

Trois opérations menées par le service de police d’Ankara, la capitale de la Turquie, ont conduit à l’arrestation de 32 de ces suspects dans tout le pays.

Ces suspects comprennent d’anciens étudiants de l’académie militaire turque, ainsi que des membres du réseau accusé d’avoir distribué les questions du cours de formation basique de gendarmerie à des membres du groupe. Certains membres actifs ou licenciés de la gendarmerie turque figurent parmi les personnes arrêtées.

Le gouvernement turc accuse le mouvement Gülen de s’être infiltré dans la bureaucratie de l’Etat puis d’avoir mené une tentative de coup d’Etat le 15 juillet 2016.

Ankara attribue cette tentative de coup d’Etat, qui s’est soldée par au moins 250 morts, au mouvement Gülen, dont le fondateur Fethullah Gülen est établi aux Etats-Unis.

Le gouvernement turc a lancé une opération de répression massive contre les personnes suspectées d’affiliation à ce réseau à la suite de cette tentative de coup d’Etat.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »