RDC : trois membres d’une équipe anti-Ebola ont été tués.
Spread the love

 

Dans la nuit de mercredi à jeudi, dans une attaque armée dans l’est de la RDC, trois membres d’une équipe anti-Ebola ont été tués, a indiqué à l’AFP une source onusienne.
Une personne travaillant pour le ministère congolais de la santé et deux chauffeurs ont été tués dans l’attaque d’une base ou vivent des personnels de la riposte anti-Ebola à Biakato dans la province de l’Ituri, selon la même source.
Une personne est portée disparu et cinq autres ont été blessées dans cette attaque armée, -t-on précisé, ajoutant qu’une autre attaque a été repoussée à Mangina, dans la même province de l’Ituri.
‘’ Des attaques de groupes armés à Biakato et à Mangina en RDC ont provoqué des morts et des blessés parmi les agents anti-Ebola’’ a tweeté le directeur général de l’Organisation Mondial de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, sans fournir de bilan plus précis.
‘’ L’OMS et ses partenaires soignent les blessés et mettent d’autres membres du personnel en sécurité » a ajouté le twitter de l’OMS en RDC
L’OMS est le partenaire du ministre congolais de la Santé dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola, qui a tué 2.199 personnes depuis aout 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.