Le Ghana annonce la découverte de 1,5 milliard de barils de pétrole offshore
Spread the love

Le Ghana renforce son potentiel pétrolier avec la découverte d’un puits doté de 1,5 milliard de barils de pétrole et de 0,7 millard de mètre cube de gaz. L’annonce est venue mercredi du groupe ghanéen Springfield E&P, qui dit avoir réalisé la découverte au large de ce pays ouest-africain.

Springfield E&P, une compagnie à capitaux cent pour-cent ghanéens a déclaré dans un communiqué que le potentiel du puits va bien au delà des 1,5 milliard de barils découverts. Il pourrait atteindre 3 milliards de barils de pétrole et de gaz.

« C’est une excellente nouvelle pour Springfield, le Ghana et l’Afrique », a déclaré le directeur général Kevin Okyere. « Nous sommes ravis de cette découverte car elle rejoint notre vision de devenir un acteur africain en amont de premier plan avec une orientation mondiale », a-t-il ajouté.

C’est en effet un bond considérable pour le Ghana qui ne produit actuellement que 200 000 barils de pétrole par jour, dont environ la moitié provient du champ Jubilee de la société britannique Tullow. Mais le gouvernement ghanéen est bien conscient que les défis ne se limitent pas qu‘à la découverte de nouveaux puits.

En dépit d’importantes réserves pétrolières qui ont d’ailleurs fait l’objet de contentieux avec le voisin ivoirien, le Ghana a encore du mal à attirer les investisseurs. De fait, Accra travaille actuellement à la révision de sa législation afin de stimuler les investissements dans son secteur pétrolier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.