Japon: décès de deux passagers du paquebot porteurs du coronavirus
Spread the love

Deux porteurs du nouveau coronavirus, une femme et un homme octogénaires issus du paquebot Diamond Princess en quarantaine au Japon, sont décédés à l’hôpital, a confirmé le ministère japonais de la Santé.

L’homme, qui résidait dans la région de Kanagawa (sud de Tokyo), souffrait d’un asthme préexistant et avait été par le passé traité pour des angines. Son décès est dû au nouveau coronavirus, indique le ministère dans un communiqué.

La femme, originaire de Tokyo sans antécédents de problèmes de santé, a succombé à une pneumonie, a indiqué le ministère sans préciser si sa maladie était due au virus.

Il s’agit des premiers décès constatés parmi les porteurs confirmés du virus sur le navire de croisière (621 personnes dont 270 Japonais, 88 Américains, 50 Canadiens et 48 Australiens).

« Ils avaient tous deux été hospitalisés lorsque sont apparus des symptômes. Je pense qu’ils ont reçu le meilleur traitement possible », a déclaré devant le Parlement le ministre de la Santé, Katsunobu Kato.

Avec un nombre total de 621 cas répertoriés sur le Diamond Princess, ce navire de croisière à quai dans le port de Yokohama, en banlieue de Tokyo, est le plus important foyer du virus hors de Chine.

Mercredi, 443 passagers sains ont débarqué. L’évacuation de tous les voyageurs devrait prendre au moins trois jours. Quelque 500 croisiéristes devaient descendre du paquebot jeudi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.