Guinée : Les autorités interdisent la marche du 29 septembre du FNDC
Spread the love

Les autorités guinéennes ont interdit la marche du FNDC prévue ce mardi 29 septembre contre la candidature d’Alpha Condé à un troisième mandat.
La plateforme anti-troisième mandat dit rejeter cette décision du gouvernement guinéen. Le front national pour la défense de la constitution a invité, dans une déclaration, les citoyens à une désobéissance civile.
« En prenant acte de cette décision illégale de privation de l’exercice des libertés publiques en Guinée, le FNDC maintient sa marche sous la forme de résistance et invite les citoyens à désobéir à cette décision illégale pour faire valoir leur opposition à la candidature illégale de M. Alpha Condé pour un troisième mandat », déclare le FNDC via sa page officielle Facebook.
Après cette décision du FNDC, tout porte à croire qu’une nouvelle journée de violence dans la capitale guinéenne est inévitable demain mardi 29 septembre 2020.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »