Communiqué du Collectif citoyen NOO LÀNK
Spread the love

Le 27 novembre 2019, la Direction de notre Société nationale d’électricité, (SENELEC) annonçait une hausse des tarifs du coût de l’électricité au Sénégal ; mesure devant entrer en vigueur le 1er décembre dernier.

Cette mesure impopulaire, inopportune, injuste et sans explications détaillées, était relative à un gap de 12.191.000.000 FCFA, d’après la Direction de la SENELEC. Cette décision de hausse, fortement rejetée par le peuple sénégalais, a été dénoncée par des mouvements sociaux, des militants activistes, défenseurs des justes causes et des Organisations de la société civile.

C’est dans cette logique des que des marches pacifiques ont été organisées durant lesquelles, certains de nos camarades ont été arrêtés et déférés devant le procureur qui a requis un mandat de dépôt.

Cette décision de justice, qui en elle –même ne se justifie pas, si l’on se réfère à la Constitution qui consacre le droit à la marche pacifique, une fois que l’information est notifiée à l’autorité préfectorale.

Nos camarades arrêtés, otages d’un régime qui de plus en plus confirme ses options dictatoriales, ont été dispersés dans des prisons différentes et dans des conditions draconiennes.

A cet effet, le Collectif NOO LANK, qui s’est agrandi avec l’arrivée militante et massive des autres Organisations sociales, qui défendent les travailleurs, les consommateurs et les populations qui souffrent déjà de la cherté du coût de la vie, n’entend pas céder à cette mesure injustifiée. C’est pourquoi nous:

lançons un appel à tous les travailleurs, tous les consommateurs, et toutes les populations sénégalaises et africaines vivant au Sénégal, de prendre part à la grande marche prévue le vendredi 13 décembre 2019, à partir de 15H, sur le trajet place de la nation ( ex Obélisque ) – rond point de la RTS

exigeons la libération des otages arrêtés depuis bientôt deux semaines, sans raison ; et prenons pour responsable le Gouvernement de tout ce qui arriverait à nos camarades.

Invitons les Organisations de défense des droits humains, les lanceurs d’alerte, a assumé leurs responsabilités face à l’arrestation arbitraire de nos camarades.

invitons toutes les autres Organisations sociales et citoyennes à rejoindre le groupe au nom de l’intérêt général.

Toutes et tous à la marche du vendredi 13 novembre, pour le retrait de la décision de hausse du coût de l’électricité, et pour la libération des otages défenseurs des droits des populations.

Dakar, le 13 novembre 2019.

Le Collectif Noo Lànk:

FRAPP – SNP – FDS – Y EN A MARRE – AMNESTY Sénégal – GéNéRATIONS DES FORCES CITOYENNES – FORUM SOCIAL SéNéGALAIS – FNJ/JURE – UDPTS – GILETS ROUGES – MOUVEMENT TAXAWU SA REEW – Nittu Deug des valeurs – SOS consommateurs – mouvement Reccu Fal macky – Aar Li Nu Bokk- Union nationale des consommateurs du Sénégal – Ligue des consommateurs du senegal – regroupement des femmes consonmeristes contre la féminisation de la pauvreté – Associations de défense des usagers de l’eau, l’électricité et services – Sénégal va mal – mouvement reccu fàl macky – Ligue sénégalaise des droits de l’homme- africa Jom Center- Mon Sénégal à moi – CIMAC – CNTS/FC – U.N.S.A.S. – FRONT NATIONAL DE RÉSISTANCE – Associations des Jeunes Marchands Ambulants et Débrouillards – Comité d’initiatives des intellectuels du Sénégal – UDEN – LD Debout – GrandCadre – AGIR

Collectif citoyen NOO LÀNK, non à la hausse des prix de l’électricité.
773446460/774249208

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.